Forum des MekaStartes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum des MekaStartes

Le forum de l'alliance Meka
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-42%
Le deal à ne pas rater :
Hauck Lit Parapluie Dream N Play – jusqu’à 15 kg
28.99 € 49.99 €
Voir le deal

 

 Capitaine empereur naboo alias yemba

Aller en bas 
AuteurMessage
empereur naboo
Meka pas au point


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 27/10/2006

Capitaine empereur naboo alias yemba Empty
MessageSujet: Capitaine empereur naboo alias yemba   Capitaine empereur naboo alias yemba EmptyVen 27 Oct - 22:29

Le Pecuniam Omnis charriait péniblement sa cargaison au milieu de l'immensité du Segmentum Solar.Un flamboiement excessif de ses réacteurs encrassées par les dépôts obligeait le cogitateur de navigation à gaspiller du carburant en corrigeant sans cesse sa trajectoire.
Le trajet entre Jurn et Epsion Octarius était ingrat:trop concurrentiel pour que du capital fût gâché dans la maintenance d'un vaisseau-cargo sur le déclin, et certainement pas assez lucratif pour pouvoir le remplacer.
Le Capitaine Yambe allait probablement mourir un jour sur le Pecanium Omnis.Quarante-sept ans était déjà un bel âge pour un ancien soutier : lla plupart mourraient bien avant dans des accidents ou des bagarres sur les docks.Yambe avait survécu à deux avaries majeures et avait eu son comptant de nuits un peu agitées durant ses descentes à terre.
Finalement devenu capitaine de son propre vaisseau, Yambe savait qu'il ne décrocherait jamais, trop endetté auprés de trop de gens pour pouvoir espérer prendre un jour sa retraite, ou seulement réparer son transporteur rongé par la corrosion.
Du moins l'équipage de Yambe connaissait-il son boulot ;une trentaine d'hommes, dispersés dans les quelques portions étanches autour de l'abdomen surgonflé du croiseur, dont les immenses cales de fret sans oxygène étaient remplies de production industrielle jurnienne en quantité, allant des habitats SCS pré-moulés aux caisses de fusils laser produits en masse. La plupart des occupants du bord étaients probablement des hors-la-loi qui avaient vu dans le Pecuniam Omnis un endroit ou se faire oublier.Yambe ne s'en souciait pas, tant qu'ils accordaient aux techno-rituels un minimum de considération et savaient différencier l'une de l'autre les deux extrémités d'une clef à molette.

Le pont du Pecanium était exigu et son air moite puait l'huile de graissage. Yambe prenait lui aussi du gras, remplissait désormais davantage le fauteuil des commandes et bouteille à moitié pleine de Jurnien Second Choix, un spiritueux ignoble mais hautement efficace, sans lequel Yambe n'arrivait plus à dormir, oscillait sur le bras du siège.
Devant lui, une demi-sphére de plastacier transparent enflait l'avant du Pecanium comme l'oeil bulbeux d'un insecte, scrutant l'espace impitoyable et froid dans lequel Yambe avait passé l'essentiel de sa vie.

Yambe détestait l'espace.
Pour cette raison, il ne pouvait en détacher son regard.Un jour, l'espace allait le trahir et le tuer, le jour même ou il abaisserait sa garde.Il s'était déjà retrouvé une fois à quelques centimètres du vide mortel et avait vu ses amis aspirés par une minuscule brèche de coque, du temps où il s'autorisait encore à avoir des amis.Les femmes ne parvenaient pas à tuer autant d'hommes que l'espace, et ça n'était pas peu dire.

"Chef".La communication distordue arrivait en provenance de la poupe ;c'était Lestin, le contremaître de l'équipe des machines, le seul à qui Yambe pouvait faire confiance pour maintenir le Pecanium en état d'avancer."Un p'tit problème".
Yambe se racla la gorge."Quel genre?"
"Un impact.Le quatriéme bloc s'évent doit etre abîmé."
"Abîmé" comme dans "j'vais vous le réparer ou "abîmé" et foutu pour de bon?"
"Kerrel était partis voir.Il est pas revenu."
Il n'avait pas besoin de ça ;le bénéfice sur cette cargaison serait déjà suffisament bas sans avoir à engager un bonhomme de remplacement."Je descends.Que personne ne crève avant que je sois là."
Yambe s'extirpa de son siège de capitaine en renversant d'un coup de coude la bouteille de Second Choix ;l'alcool s'écoula dans les entrailles du banc des cogitateurs, où il s'évapora en sifflant sur une tuyére brûlante.Yambe lâcha une bordée de jurons et alla ouvrir la porte de la cloison.Sous sa main, le métal terni vibrait douloureusement. Un précédent propriétaire avait gravé sur les poutrelles et les canalisations des litanies en Haut Gothique pour implorer le Dieu-Machine de veiller sur la bonne marche de son vaisseau. Leur efficacité n'était pas flagrante.
Il poursuivit son chemin vers l'arriére du croiseur, le long de la galerie dorsale incurvée, ralenti par le poids des ans et de tous ses kilos.
Aux abords de Balur, sur une nef marchande, il s'était trouvé là quand la surcharge d'un réacteur à plasma s'était progagé sur trois ponts, et avait entendu deux milles hommes brûlés vifs par le feu liquide.Devenu capitaine, il avait perdu sept équipiers quand une issue hermétique avait cédé.Avec chaque nouvelle mort, une part de vous-même s'assombrissait et se figeait un peu plus, ce qui expliquait pourquoi les convoyeurs de l'espace finissaient tous par devenir des salopards dans coeur.
Yambe s'enfonça l'oreillette dans un pavillon."Lestin?"
"On l'a retrouvé, chef,"répondit Lestin.A sa façon de le dire, cela ne paraissait pourtant pas l'avoir soulagé.
"Alors il était où?"
"Eparpillé en trente-six morceaux, pas loin du sas.On dirait qu'il essayait d'échapper à quelque chose."
"A quoi?"
"Personne a trop envie de rester dans le coin pour le savoir.J'abaisse les cloisons d'isolement autour du quatriéme bloc."
Yambe avait atteint l'armurerie du vaisseau ,une petite cabine sombre où l'arsenal hétéroclite rassemblé au fil des ans était aligné contre les parois. Il attrapa un fusil posé sur son râtelier et s'empressa d'y insérer une succession de cartouches.Les fusils à pompes constituaient l'arme de choix à bord d'un vaisseau, où les fusillades se déroulaient toujours à courte portée et où des projectiles à plus haut pouvoir pénétrant risquaient d'endommager, voir de perforer la coque des navires.
"Lestin fait sortir les gas du coin des réacteurs,"enjoignit-il par radio."N'importe quoi pourrait se planquer en grimpant dans tous les conduits d'aération."
Il n'y eut pas de réponse.
"Lestin?"
L'oreille ne renvoyait que de la friture.
Tandis qu'il continuait de progresser ,un bruit de pas vint à sa rencontre, faible et arythmique.Derrière un tournant de la galerie, une ombre apparut brusquement sous la lumiére des tubes.Yambe manqua de faire sauter la tête de cemui qui trébuchait vers lui.
C'était le Navigator du vaisseau et il était blessé.Une tache noire s'étendait sur son uniforme bleu nuit, le sang coulait au coin de sa bouche et sur la peau pâle de son menton.
Krevakalic, dont il se souvint du nom ,lui tomba dans les bras et failli entraîner Yambe dans sa chute.
"Qu'est-ce qui s'est passé?"l'interrogea-t-il, le souffle rauque.
Le Navigator glissa au sol.
"...ce...elle était dans...elle nous a d'abord attaqué, Gell et moi..."
"Gell est morte?"
Krevakalic fit signe que oui.
Mauvaise nouvelle.L'astropathe était la seule à pouvoir transmettre un signal de détresse psychique.
Krevakalic toussa et éclaboussa le capitaine de gouttelettes de sang frais.Il n'y avait plus qu'à le laisser là.Il était trop tard pour lui ;Yambe en avait déjà vu d'autres cracher leur sang.Ses poumons ou ses organes devait etre perforés.
Yambe, quant à lui ne devait pas s'attarder là.
Devant lui, le couloir s'évasa en un immense cercle autour d'un des réacteurs à plasma.Un corps était affalé sur le pupitre de contrôle le plus proche, celui de Rhanl, un jeunot ramassé au dernier arrêt de maintenance du croiseur.Rhanl était inexpérimenté et stupide.Il n'avait sans doute pas mérité d'avoir la tête tranchée ,ni le torse ouvert, et c'était pourtant ce que quelqu'un lui avait fait.Quelqu'un ou quelque chose...
Yambe n'avait jamais vu un cadavre pareil, découpé aussi proprement que si un bon boucher avait travaillé dessus.

Quelque chose bougea près du plafond, trop rapide pour que Yambe pût discernder quoi, mais en semblant courir sur l'arrondi du mur plutôt que sur une des passerelles.Il tenta de viser cette forme, laquelle eut disparu avant que lui eût pu seulement soulever son fusil.Ses hommes mourraient les uns aprés les autres.
Quelque chose avait pénétré son vaisseau avec la ferme intention de tuer tous ceux qu'elle trouverait.
La chose bougea à nouveau.Plus bas cette fois, plus prés, à la limite de sa vision périphérique.
Le fusil entre les mains, Yambe savait qu'il n'arriverait jamais à la toucher.Mais il ne finirait pas comme Rhanl. Merde au vaisseau et à sa putain de cargaison.
Il n'allait pas mourir ici...
Revenir en haut Aller en bas
legion
Meka comprenant environ le mot flood
legion

Nombre de messages : 898
Date d'inscription : 09/10/2005

Capitaine empereur naboo alias yemba Empty
MessageSujet: Re: Capitaine empereur naboo alias yemba   Capitaine empereur naboo alias yemba EmptyVen 27 Oct - 23:50

Si c'est de toi c'est juste exellent !

Un peu beaucoup tiré de Warhammer 40K mais enfin Smile

_________________
Capitaine empereur naboo alias yemba 61939
Revenir en haut Aller en bas
empereur naboo
Meka pas au point


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 27/10/2006

Capitaine empereur naboo alias yemba Empty
MessageSujet: Re: Capitaine empereur naboo alias yemba   Capitaine empereur naboo alias yemba EmptySam 28 Oct - 14:49

Warhammer 40.000 !Ya que sa de vrai!
Jvais vous faire un combat de vaisseau ce soir sa va etre aussi sur le forum des scouts ^^.
Jveux voir ce que vous en penser!
Revenir en haut Aller en bas
empereur naboo
Meka pas au point


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 27/10/2006

Capitaine empereur naboo alias yemba Empty
MessageSujet: Combat entre Croiseur de classe VII.   Capitaine empereur naboo alias yemba EmptyDim 29 Oct - 0:56

Un messager fut envoyé vers les machines pour s'assurer que les moteurs étaient prêts a supporter brutal de la manoeuvre d'évasion.L'intendance d'artillerie soustrayait déjà le nombre de tête qui seraient dépensées contre la premiére vague.Les officiers de navigation calculaient les positions des autres vaisseaux du systéme: Trois vaisseaux de bataille et un Croiseur ,à l'affût dériere le champ de débris.La direction des archivages avait identifié le vaisseau le plus proche comme l'Unmerciful.Un point positif car le batiment était ancien ce qui veut dire qu'étant plus vieux il serait généralement plus lent ,le Rubicon pourrait contourner sa trajectoire!

[...]
Sur le pont de l'Unmerciful ,le Capitaine Grakindo surveillait le grand affichage holographique où les bips des chasseurs se rapprochaient du Rubicon.
"Faites se regrouper les chasseurs lourd à l'avant.Chasseur léger et engins d'abordage en arrière de formation.Nous allons d'abord les secouer un peu."
"A vos ordres ,capitaine!"répondit sur un ton enthousiaste le contrôle des escadrilles ,dirigé par plusieurs dizaines d'officiers de second rang.

Les équipes de médecin gagnaient les stations de triage proches des réacteurs et des ponts des chasseurs ,là où les pertes étaient toujours les plus lourdes.
Les pelotons de réapprovisionnement des baies de lancement tenaient sur le qui-vive ,parer à recharger en munitions les chasseurs et bombardiers de la premiére vague lorsqu'ils reviendraient.
"Quelle merveille ,n'est ce pas?"s'extasia Grakindo à voix haute."Une putain de merveille d'organisation."Sa masse considérable pivota avec son siége ,dont il ouvrit un panneau à l'intérieur de l'accoudoir pour en tirer une bouteille du vin pétillant chirosien le plus fin.D'un pouce replet ,il fit sauter le bouchon.
"A la guerre!"tinqua-t-il en levant le bras.
Plusieurs des occupants de la passerelle lui retournérent son toast en sa ferveur.
Le caquetage grandit dans la portion du contrôle des escadrilles où étaient données les instructions d'approche finale.
Tandis que les premiers ordres d'ouvrir le feu étaient émis ,Grakindo prit une bonne lampée pour marquer le début de la bataille.
Trés bon cru ,apprécia-t-il.


[...]

La premiére borde de tropilles fut accueillie par la salve de riposte du Rubicon.
Celle du croiseur ,réglée pour une détonation presque immédiate, éclata en un nuage de fragments.Les bouquets de flammes vite éteints par le vide ,laissérent dérrière eux un ouragan d'échardes métalliques semblable à un rideau de goutelettes scintillantes.
Les trentes appareils en tête de la vague d'assault vidérent leurs propres tubes avant de virer sur l'aile pour éviter les rafales dissuasives des tourelles du Rubicon.

La plupart de leurs torpilles furent arrêtées par le mur de débris ,et les corolles de leurs explosions se manifestérent en silence par des ondes qui agitérent le voile de fragments ,comme des pierres jetées dans l'eau.Certaines torpilles ,inévitablement ,réussirent à passer outre et de grandes illuminations jouérent sur sa coque quand les boucliers du croiseur absorérent les impacts.
Le mal était fait.
Alors que les équipes de maintenance du Rubicon se démenaient pour ramener les boucliers à pleine puissance ,la vague suivante s'approcha ,composée cette fois de bombardier ,et pénétra à son tour le champ de débris.Plusieurs n'en ressortir pas ,leurs moteurs étouffés par les fragments de métal ,mais la plupart y parvinrent car les pilotes de l'Unmerciful ,tous des vétérans ,n'en étaient pas à leur premiére traversée d'une perturbation de cette nature.Au lieu de les endommager ,la nuée métallique les masqua aux senseurs des tourelles du Rubicon et ils en émergérent en formation ,assez prés pour mener leur attaque.
Leur trajectoire plongea à ras du Rubicon et les turbolasers monés sous leurs nez se mirent à éclabousser la coque de métal gris.
Dans les ponts d'armement et les coursives de maintenance du croiseur d'attaque ,des hommes et des femmes commencérent à mourir...


Le Capitaine Grakinko ,sur le pont de l'Unmerciful écoutait la cacophonie de l'assault avorté des bombardiers :Des cris ,dérriére un brouillard de grésillements ,dans des cockpits noyés par les flammes ,des chapelets d'explosions ,celles de munitions cuites par la chaleur.Des transmissions audibles ,coupées net par des surcharges de critiques de turbines.Les opérateurs du contrôle des escadrilles étaient accoutumés à entendre la mort de si loin et Grakinko avait déjà perdu des milliers d'hommes dans des engagements similaires.En être l'auditeur n'en avait pas moins de quoi vous ruiner le moral.

"Timonerie!"beugla Grakinko pour couvrir le bruit grandissant.
"Pourquoi sommes-nous immobiles?Vers où se dirigent-ils?"
"Vers la planéte Capitaine!"répondit quelqu'un de la section de navigation ,où des dizianes de sous-officiers se débattaient avec les cartes du systéme et les compas ,tandis que les cogitateus fumaient sous l'effor de leurs calculs.
Grakinko poussa un rire triomphateur.
"Alors nous allons nous ranger devant eux et leur donner à goutter une de nos bordées!"Voyons voir comment ces salopards lui échaperont ,à celle-là!"
Il frappa du plat de la main sur le bras de son trône."Batterie!Estimation des cadences?"

(suite demin...)
Revenir en haut Aller en bas
empereur naboo
Meka pas au point


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 27/10/2006

Capitaine empereur naboo alias yemba Empty
MessageSujet: Re: Capitaine empereur naboo alias yemba   Capitaine empereur naboo alias yemba EmptyDim 29 Oct - 21:09

Le maître cannonier se présentra.
"Equipes neuves et armes cargées ,Capitaine.A leur vitesse ,je peux leur porter trois pleines bordées à la proue."
L'officier réfléchit."Au moins deux demi-bordées à la poupe."
"J'ai ici une bouteille d'amasec plus vielle que moi.Donnez moi trois demi-bordées à la poupe et elle est à vous ,que'est-ce que vous en dites?"
"Oui ,capitaine!"
L'unmerciful n'était pas à l'origine un vaisseau de tir ,mais depuis ,il avait été modifié.
D'aussi prés ,trois pleine bordées ,puis trois autres avec les effectifs réduits de l'autre flanc devaient suffire à désemparer n'importe quel vaisseau.Il ne s'agirait plus ensuite que d'envoyer les escadrilles survivantes à la curée ,et de bombarder ce croiseur jusqu'à le réduire à l'état d'épave.
Grakindo songea qu'il pouvait également laisser les escorteur de l'escadron Absolution venir renifler sa proie.Cela se faisait.Une sorte de geste de courtoisie entre capitaines.
Néanmois ,ces parvenus du Holy Flame pouvaient aller se faire foutre.
"Timonerie ,mettez-nous en travers!"ordonna Gradinko.
Il sentit l'Unmerciful basculer sur lui-même poussé par ses réacteurs d'appoint sur le chemin du croiseur ennemi.
L'affichage holographique de l'écran principal zooma ,abandonnant les appareils d'attaque dispersés hors de son champ d'analyse pour se concentrer sur deux symboles :Celui d'un bleu éclatant qui marquait la position de l'Unmerciful et le triangle rouge du croiseur adverse ,qui traçait dérrière lui un sillage de carburant enflammé et de débris.

[...]

Les premiéres décharges isolées de l'Unmerciful n'étaient pas tant de coups de semonce que des vécteurs matérialisés pour l'espace ,et destinés à mieux apprécier la distance de la proue du Rubicon.
La cible étant à portée et en approche ,une estimation des sergents artilleurs que le maître cannonier eut vite confirmée.Sur cet ordre tacite ,chaque piéce du flanc bâbord donna de la voix.
Contre un vaisseaux au bouclier intacts et avec la capacité de retourner les tirs ,l'effet aurait été décisif ,mais sans rien de spéctaculaire.
Contre un autre au bouclier affaiblis et dans l'incapacité de riposter par des salves équivalentes ,les batteries pouvaient continuer de tirer volée aprés volée sur sa proue:
La pointe du croiseur d'attaque ,protégée par des épaisseaurs successives d'adamantium fut d'abord martelée ,puis percée par les munitions des canons les plus massifs.
Des plaques entiéres s'arrachées s'éloignérent dans le vide en tournoyant ,et les jonctions entre celles restées en place luisaient par endroits telles des stries ardentes ,conséquences des explosions internes.La proue entiére se décrocha alors dans une éruption titanesque.Le vide eut vite étouffé les flammes ,et un hideux moignon de métal noirci fut tous ce qui resta de l'avant du Rubicon.
Le croiseur ne ralentit pas mais dévia dangereusement.Un nombre incalculable de systéme avait été endommagés ,les flammes avaient gagné certaines galeries de service ,des cloisons éventrées ouvraient sur le vide.La passerelle de commandement avait été secoué ,et aurait été emportée elle aussi si elle avait été construite quelque dizaines de métres plus en avant.Des milliers d'hommes du bord avaient péri.
La proue à la dérive semait dérrière elle des feuilles de blindage ou des gerbes de tessons plus petis.

[...]
Le Rubincon passa sous l'Unmerciful ,suffisament prés pour que des morceaux froissés vinssent s'écraser comme une pluie de fer contre son ventre.
Les équipes de manoeuvre des piéces tribord de l'Unmerciful étaient en sous effectif et mal servies en munitions comparées à celles des ponts d'armements opposés ,mais elles aussi avaient leur rôle a jouer.Lorsque la poupe du Rubicon émergea sous elles...
Revenir en haut Aller en bas
empereur naboo
Meka pas au point


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 27/10/2006

Capitaine empereur naboo alias yemba Empty
MessageSujet: Re: Capitaine empereur naboo alias yemba   Capitaine empereur naboo alias yemba EmptyDim 29 Oct - 22:09

...le vaisseau pivota sur lui-même afin de leur offrir un meilleur angle et tous les fûts se tournérent vers la séction arriére du croiseur d'attaque.
Les entonnoires massifs de blocs de propulsion de leur cible furent atteints encore et encore par un embrasement de rayons lazers.Des jets de gaz surchauffés longs de plusieurs kilométres s'échappaient des turbines craquelées.Un réacteur à plasma se fissura ,et répandit une bande fumante là où son contenu bouillonnant se heurtait au froid absolu de l'espace.Des explosions en chaîne ouvrirent sur le dessus de la coque un profond creux de quatre niveaux ,par lequel le centre de régulation principal des machines se retrouva exposé au vide.Les adeptes supérieurs en charde de l'alimentation du vaisseau n'urent que le temps de lever les yeux vers le trou béant ,là où le plafond de leur pont se trouvait...
La liaison directe entre la passerelle de commandement et la section arrière était coupée.Le Rubicon volait désormais sans savoir l'état de ses machines.Les stocks de batteries tribord de l'Unmerciful se tarirent.
Le Rubicon poursuivit sa course ,privé de sa proue ,de son arriére gravement détérioré ,estropié par ses fuites d'air et de plasma.Mais pas ancore moribond.
Ses récteurs délivrant leur supplice des poussées spasmodiques ,le Rubicon continua le combat.

[...]


Le capitaine Grakinko leva les yeux pour trouver le jeune maître canonnier debout devant lui ,sa redingote parfaitement empesée ,les boutons de manchette astiqués.
"Les batteries tribord ont manqué de peu les quatre demi-bordées en plein sur lacible"ce congratula l'officier.
Sale petit con prétentieux ,pensa Grakinko en allant chercher dans le bras de son siége de capitaine.Sans jamais quitter son subordonné des yeux ,il cassa le col de la bouteille d'amasec sur son accoudoir et s'en versa le contenu dans la gorge ,sur le menton et le devant de son uniforme.Quand elle fut vide ,il la fit voler en éclats sur le sol grillagé.Ennemi ou pas ,ces enfants de salauds savaient se construire des vaisseaux solides.

Le Capitaine Pryncos Gurveylan ,assis derrière l'un des nombreux bancs de cogitateurs qui encombraient le pont du Holy Flame ,regardait le Rubicon s'émietter en traversant le tir des batteries tribord de l'Unmerciful.
L'unité d'holoprojection le pont de l'image tridimensionnelle du croiseur à la proue pulvérisée ,et dont les turbines traçaient derriére elles des rubant de plasma congelé.
L'image de l'Unmerciful dériva jusqu'à disparaître au-dessus du plafond tandis que le croiseur d'attaque ,les senseurs du Holy Flame braqués sur lui ,poursuivait sa course qui le dirigeait droit sur lui.
"Je souhaite un rapport sur les dommages de ce vaisseau,"sollicita Gurveylan.
L'un des officiers techniques parmi plusieurs dizaines d'entre eux se manifesta par les hauts-parleurs de la passerelle.
"Domages étendus à la proue ,systéme non-essentiels uniquement.Structure de commandement probablement intactes.Une fuite de plasma majeure ,moteurs à soixante-dix pour cent de leur potentiel probable.Perte de l'équipage estimé entre 30 et 50 pour cent."
"Batterie et logistique!"poursuivit Gurveylan."Si nous calquons notre vitesse sur la leur pour enchainer les bordées de flanc ,quelle est la probabilité de leur causer une avarie critique?"
"Quatre-vingt pour cent."
"Parfait ,transmissionns ,contactez l'escadron Absolution et demandez-leur d'aller occuper la haute orbite au cas ou l'ennemi passerait.Pour tous les autres ,je nous veux sur le flanc ennemi ,parés à ouvrir le feu dans sept minutes."


...
Je vous laisse à votre imagination pour continuer la suite dans le même style!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Capitaine empereur naboo alias yemba Empty
MessageSujet: Re: Capitaine empereur naboo alias yemba   Capitaine empereur naboo alias yemba Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Capitaine empereur naboo alias yemba
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des MekaStartes :: FLOODE :: Le Role Play-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser